Mon long week-enk chez pépé Chaying Lyfoung à Régina

pépé coupe les noix de coco
Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...

La route du retour vers Régina

J’ai d’abord mangé mon plat pendant que pépé conduisait. L’idée était qu’ensuite je prenne le volant pour que lui puisse manger. C’est ce qu’on a fait ! Après que pépé eu fini son plat, on a fait une rapide pause pipi. C’est là que j’ai proposé à pépé de reprendre le volant prétextant que je ne connaissait pas bien la route. C’était vrai mais la vraie vérité c’est que je m’endormais. Ben oui, levé à 2h du mat quand même… De plus moi dès que je conduis.. Morphée apparait.. Après un petit kilomètres et un tout petit assoupissement, une petite pensée négative m’a traversé l’esprit… Si j’étais fatigué … car je me suis levé à 2h du mat… pépé Chaying aussi devait être fatigué car lui aussi s’est levé à 2h du mat. Ce truc n’a plus quitté mon esprit, du coup j’étais bien éveillé à surveiller si on roulait droit…

Ça nous a permis de discuter. On a parlé du peu de Lyfoung en Guyane…que c’était dommage.. que ça aurait était plus cool si on avait été plus nombreux.. Est-ce qu’il était mieux d’être en Guyane, en France ou aux États-Unis .. ? On a divergé sur les États-Unis où pratiquement toute la famille de pépé était… Du départ prochaine de tonton Nengchy et du choix de rester en France de tonton Longchiang… On a discuté de ma venue en Guyane, de mes projets. Pépé m’a suggéré l’idée de faire une demande de terre agricole, chose qui m’avait sans doute un moment légèrement traversé l’esprit..mais très rapidement car ce n’était pas du tout dans mes projets. Pour lui je devais absolument le faire car la Guyane est, et peut-être pas pour toujours, un pays qui donne encore de la terre. Qui donne… pas qui vend. C’est marrant mais à chaque fois que j’entends parler des terres que la Guyane donne aux agriculteurs ça me fait toujours penser aux États-Unis du siècle dernier qui donnait effectivement des terres aux colons pour qu’ils les fructifient..C’est d’ailleurs cette idée d’un far-west à conquérir à l’américaine qui m’avait vraiment séduit quand j’y repense.. Il me disait qu’en Guyane, la France donnait encore beaucoup de subventions pour les agriculteurs et également que la terre en soi était déjà une richesse. Ce qui était bien vrai.

Note : je ne sais pas si vous avez remarqué mais en Guyane, on dit toujours la Guyane et la France comme si la Guyane était un pays à part entière alors qu’une fait c’est une région française. J’avoue que j’ai été contaminé aussi et qu’il me faut faire un tout petit mais un petit quand même effort pour dire métropole et non pas la France…Par contre en hmong, je n’ai pas ce problème ..av loj.

On a ensuite discuté des hmong de Guyane, de Cacao, de Javouhey, de Régina..de la politique… Après on était déjà arrivé. En fin de compte, personne ne s’est endormi. Il était presque 14h.

Par contre dès la descente de voiture, c’était direct le hamac. Avec la chaleur et la fatigue, le hamac t’amène rapidement dans le monde du rêve moelleux.

Le coin hamac du carbet
Le coin hamac du carbet, sous une petite bise à l’abris du soleil… et coca frais à volonté … ou jus de fruits si vous préférez..

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  1. Eh bien quelle aventure !

    C’était un bonheur de lire ton long week end chez pepe Chaying a Regina.

    Ça me rappelle sa boutique alimentaire de Nimes.je l’aime bcp. Pepe Chaying est genereux ( de mes souvenirs d’enfance).

    Pakouda 😉

    1. Salut Pakou,

      C’est super sympa de lire tes commentaires. J’espère que vous n’êtes pas touchés par les inondations..
      Passe le bonjour à Thoj Pov Yeeb 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.