Mon long week-enk chez pépé Chaying Lyfoung à Régina

pépé coupe les noix de coco
Rating: 5.0/5. From 2 votes.
Please wait...

Le troisième jour : jour de marché

C’est samedi. C’est jour de marché. Levé : 2h00 du matin (c’était pas une blague en fait, on s’est vraiment levé à 2h00 du mat..).

Après un rapide petit déj on est parti. Comme pépé devait aller chercher un ami, on a fait un détour. C’est la solidarité des agriculteurs hmong. Celui qui a pas de voiture peut aller avec ceux qui en ont. Pépé nous a raconté que dans le temps comme peu de personne avait une voiture, ils s’entassaient à 4 ou 5 à l’arrière de la Dyna avec la marchandise. La police fermait les yeux. C’est plus le cas maintenant. C’est amende garantie.

A 2h du matin, moi je dormais encore. Malgré les routes tortueuses j’ai pas tardé à me rendormir.. Pépé conduisait vraiment doucement aussi. On faisait du 60 à 70 km/h avec des pointe à 80. Y’avait personne sur la route. Pépé disait qu’il fallait d’autant plus faire gaffe car c’est ainsi qu’arrive l’accident. On se croit tout seul sur la route et l’autre en face aussi, ben ça rate pas les deux se rentrent dedans. Le plus souvent, me dit-il, c’est quand même la sortie de route car les gens conduisent trop vite. J’avais pu le constater lors de ma venue le mercredi au soir..

Le marché de Super-U à Cayenne

Le temps que je rouvre les yeux on était déjà arrivé au marché de Super-U à Cayenne. Il fait encore nuit mais on peut distinguer les nombreux commerçants qui déballent et s’installent dans le noir à la lumière de leur lampe frontale.

Je n’ai pas pris de photo du marché, c’est vraiment dommage

Pépé s’est garé juste à coté de l’emplacement de son stand. Les nombreuses fois où j’étais venu le voir au marché sa Dyna était toujours garé derrière son stand. On a commencé à descendre les paniers, c’est là que j’ai vu deux grands costauds s’approcher et déballer rapidement le contenu de la Dyna. Pépé Chaying me dit qu’il a l’habitude de travailler avec ces gars qui lui déballent et remballent ses affaires contre quelques sous. Sans doute 15-20€ ou plus, je ne sais pas j’ai pas demandé. En tout cas c’était une bonne chose car comme ils étaient en train de monter le stand de pépé, j’ai pu aller faire un tour du marché.

Note : Les photos qui suivent sont celles que Su a prises lors de notre seconde visite quand elle est venue me voir en Guyane en décembre et janvier 2016

C’était un peu compliqué car j’ai pas pensé à prendre une lampe. Malheureusement ce n’était pas une nuit avec pleine lune ou moitié de lune… mais un nuit noire, bien noire quoi! J’ai plus au moins réussi à faire le tour sans me prendre trop les pieds dans les affaires des commerçants. La plus part du temps, c’est le mari et la femme qui sont là. Ils déballent, font leur stand, mettent en place leurs fruits et légumes. Pratiquement tous sont des hmong. Faut dire qu’à 3h30 du matin les autres marchands (hors agriculteurs) ne sont pas encore arrivés. J’ai pu aller saluer les tontons et tatas qui font leur marché habituel ici. Ils étaient bien surpris de me voir à cette heure-ci. J’ai pu donné un coup de main à des amies de Cacao venues vendre des fleurs.

nyiab Tseem Neej et Germaine sur leur stand
nyiab Tseem Neej et Germaine sur leur stand de fleurs

C’est une ambiance vraiment spéciales l’installation du marché très très tôt le matin. J’avais déjà participé à des manifestations, des marchés, des foires mais jamais aussi tôt et surtout où il n’y a que des hmong.

Je suis allé voir mon frère Tsufeng et sa femme mais ils n’étaient pas là ce jour. Ils étaient à Family Plaza, le centre commercial de Cayenne. Ils avaient réussi à avoir une place là-bas pour une journée exceptionnelle organisée par le centre. C’était une bonne chose pour eux car ainsi ils avaient pu voir si leur commerce marcherait en dehors des marchés.

Tsufeng et tata Vieng sur leur stand
Tsufeng et tata Vieng sur leur stand lors de la venue de Su en Guyane

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  1. Eh bien quelle aventure !

    C’était un bonheur de lire ton long week end chez pepe Chaying a Regina.

    Ça me rappelle sa boutique alimentaire de Nimes.je l’aime bcp. Pepe Chaying est genereux ( de mes souvenirs d’enfance).

    Pakouda 😉

    1. Salut Pakou,

      C’est super sympa de lire tes commentaires. J’espère que vous n’êtes pas touchés par les inondations..
      Passe le bonjour à Thoj Pov Yeeb 🙂

Répondre à Admin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.